Installer une Boîte à lire

IMG_8321

Comment installer une Boîte à Lire ?  

1ère étape : remplissez le formulaire en ligne 

2ème étape : le Fonds Decitre vous contactera dans les plus brefs délais pour la mise en place de votre projet 

3ème étape : contacter la municipalité de l’endroit que vous avez identifié afin de valider la démarche d’installation d’une Boîte à Lire dans l’espace public 

4ème étape : rencontrer différents partenaires associatifs qui pourront jouer le rôle de veilleurs  

5ème étape : sensibiliser les habitants à l’installation d’une Boîte à Lire 

6ème étape : installation de la Boîte à Lire et alimentation par un premier stock de livres 

7ème étape : inauguration de la Boîte à Lire auprès des habitants du quartier 

Informations complémentaires 
Les atouts techniques de la Boîte à Lire 
  • Fabriquée en France, dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes 
  • Métallique, rivetée et résistante au temps et aux intempéries 
  • Dimensions : 37 cm x 81,4 cm x 144,9 cm, permet l’accès aux enfants et aux personnes à mobilité réduite 
  • Livrée avec 2 berceaux de pieds métalliques et des portes coulissantes en plexiglass 
  • Sur chaque face latérale, un sticker est apposé : le premier présentant le fonctionnement de la boîte et le deuxième, personnalisable, porte le logo « Boîte à Lire », permettant d’identifier de loin la fonction du mobilier 
  • Peut contenir jusqu’à une centaine de livres divisés en trois compartiments : deux pour les livres de Poche et romans grand format et un pour les albums et bandes dessinées 
Les veilleurs  

Chaque Boîte à Lire a un “veilleur” qui habite le quartier. Le veilleur est là pour s’assurer du bon fonctionnement de la Boîte à Lire et faire remonter les besoins ou retours. Le veilleur peut aussi être à l’origine d’animations autour de la Boîte à Lire : par exemple des échanges sur les livres ou des moments de lectures… 

Le coût de la Boîte à Lire 

Le coût d’une Boîte à Lire varie de 520 à 1600 euros en fonction de l’acteur faisant la demande, de taille de la commune et de son taux moyen de CSP + coût du transport (50 euros).